SMIN Power Group, Solar Power Engineering For Africa, Covered In Forbes Afrique Again! (French Language)

 

 

 

Solar Power Engineering For Africa

SMIN Power Group Provides Solar Power Engineering For Africa

Forbes Afrique Article, Solar Power Engineering

Sandrine Mubenga, la spécialiste en génie électrique

Exclusif web 18 Août 2016 Patrice Ndungidi

Ingénieure en électricité, la congolaise Sandrine Mubenga est la conceptrice de la voiture à hydrogène. Elle est aussi et surtout, depuis 2011, la fondatrice et la CEO de l’entreprise SMIN Power Group qui a pour objet la conception et l’installation des systèmes solaires et énergies renouvelables. L’entreprise est basée aux USA mais dispose également d’un bureau à Kinshasa depuis 2013. Certifiée comme ingénieure professionnelle (PE) dans l’Etat d’Ohio aux USA, mariée et mère de trois enfants, Sandrine Mubenga est, depuis 2012, manager du département de génie électrique à l’université de Toledo où elle gére un budget annuel de 15 millions de dollars pour l’énergie.

Sandrine Mubenga dit être passionnée par les énergies propres qu’elle procure aux gens afin qu’ils puissent améliorer leur conditions de vie en même temps qu’ils combattent le changement climatique. « Je crois fermement que l’électricité sauve des vies humaines. J’en suis la preuve, car j’ai failli mourir à cause du manque d’électricité. Cette expérience entre la vie et la mort pendant 3 jours, instilla en moi la passion pour trouver une solution au manque d’électricité. C’est ainsi que je suis devenue ingénieure en électricité », explique Sandrine Mubenga. Cette dernière cumule 14 ans d’expérience en génie électrique et a notamment travaillé dans les sociétés General Electric et First Energy.
Doctorante en génie électrique à l’université de Toledo, dans l’état d’Ohio aux USA, c’est dans cette même université que Sandrine Mubenga a brillamment obtenu ses diplômes de License et de Maîtrise en génie électrique. Au cours de ses recherches pour l’obtention de la Maîtrise, elle a réussi à rendre hybride une voiture électrique afin qu’elle puisse rouler indifféremment avec du gaz hydrogène ou du courant électrique. Ainsi, en 2008, l’université de Toledo, USA lui a octroyé le prix de la meilleure recherche de Maitrise du département de génie électrique (Most Outstanding Thesis). Sandrine Mubenga a également développé un système solaire qui produit de l’hydrogène à partir de l’eau. « Ce projet a été financé par le Département d’énergie américain. Au fil des années, j’ai travaillé sur la conception de plusieurs centrales solaires qui totalisant 50 000 KW aux USA. Pour vous donner une idée plus concrète, 1 000 KW sont suffisant pour alimenter 160 maisons, donc 50000 KW, c’est l’équivalent de l’électricité utilisée par 8000 maisons ». Ainsi, l’entreprise SMIN Power Group a déjà alimenté une communauté avec l’énergie solaire. « La quantité de CO2 que nous avons évitée équivaut à retirer 52 voitures de la circulation. Depuis notre ouverture, nous avons conduit des études et conçu des systèmes solaires pour plusieurs communautés. A l’Université de Toledo, avec mon équipe nous avons réduit le coût d’énergie de 4, 2 millions de dollars. Un second effet de cette réduction d’énergie qui est tout aussi important c’est que nous avons considérablement réduit les émissions causées par les gaz à effet de serre. Nous continuons donc à combattre le changement climatique. Un autre accomplissement réalisé à l’Université fut la création de Sustainability Energy efficiency and Design initiative pour engager les étudiants, professeurs, et la communauté à combattre le changement climatique en conservant l’énergie », explique la fondatrice de SMIN Power Group.

D’employée à chef d’entreprise

L’idée de la création de cette entreprise, fait savoir Sandrine Mubenga, lui est venue après qu’elle a travaillé dans différentes grandes compagnies aux USA sur plus de 50 000 KW de centrales solaires. Après avoir lancé l’entreprise aux Etats-Unis, elle a également souhaité l’implanter en Afrique où le besoin en énergie est plus saillant. SMIN Power Group est ainsi présente à Kinshasa en RDC, depuis 2013, avec un personnel qualifié constitué de 2 ingénieurs, 4 électriciens, d’un service juridique et d’un conseiller financier. « Aujourd’hui je suis très satisfaite du travail que nous faisons en RDC où nous rendons services aux différentes communautés. Dans le Bandundu par exemple, précisément à Kikwit, nous avons fait des études de faisabilité pour 2 écoles secondaires et une paroisse catholique. Ces études ont démontré à ces communautés que l’énergie solaire est une solution et économique et durable. A Kinshasa, nous avons conçu et installé un système solaire pour une communauté. Cette communauté est depuis autonome 24h/24h en énergie électrique. Et ce système solaire que nous avons conçu et installé a une garantie de 25 ans. C’est un système silencieux et non-polluant contrairement au groupe électrogène ! Et il est moins coûteux à long terme si nous comparons le prix en carburant et en entretien du groupe électrogène. Notre bureau de Kinshasa dispense également des formations gratuites à nos clients qui désirent comprendre davantage les bienfaits des énergies renouvelables », indique la jeune chef d’entreprise.

Néanmoins, Sandrine Mubenga déplore la bureaucratie et la lenteur dans les affaires en RDC ainsi que les critères souvent flous dans les procédures de passation de marché. « Mais cela ne bloque pas nos ambitions car nous savons ce dont nous sommes capables », affirme-t-elle, même si elle reconnaît être impatiente et aimer que les choses soient bien faites selon sa programmation. « J’oublie que parfois il y a des contraintes qui font que les choses ne se réalisent pas tels que programmées. J’apprends à comprendre qu’il y a des circonstances hors de notre contrôle. Malgré mon impatiente, je ne lâche pas prise quand je suis déterminée à atteindre mon but. C’est pourquoi souvent, je prends mon mal en patience et je continue ce que je fais », soutient Sandrine Mubenga.

Les énergies renouvelables pour un développement durable

«Notre expérience avec les systèmes solaires en RDC, nous a démontré que l’utilisation d’un système solaire, est beaucoup moins coûteuse que l’usage d’un groupe électrogène. Nos clients réalisent des économies de +/-30% en utilisant le solaire », fait savoir la DG de SMIN Power Group. Voilà pourquoi, Sandrine Mubenga envisage de finir le plus tôt possible son doctorat en génie électrique aux USA, afin de bien se concentrer à des recherches plus approfondies pour lutter contre le réchauffement climatique dans le monde, et surtout en Afrique. Très ambitieuse, elle prévoit également d’implanter sa société dans toutes les provinces de la RD Congo, pour rendre l’accès à l’électricité plus facile aux populations et créer plus d’emplois pour ses compatriotes.

Key note speaker dans les conférences internationales

Ces derniers, notamment ceux des USA, reconnaissent ses mérites depuis bien longtemps. C’est ainsi qu’en 2009, l’association des Congolais de Washington DC, lui a octroyé le prix « Nkoy Merit Award ». Toujours la même année, l’association « les Amis du Congo » basée à Boston lui a décerné le « Congolese Merit Award ». En 2010, Sandrine Ngalula a également été nommée « Young Engineer of the Year » par le prestigieux Institut des ingénieurs en électricité et en électronique (IEEE). En 2011, ce même Institut IEEE lui a remis un certificat pour remerciement de tous les services rendus pour faire avancer la profession d’ingénieure.  Depuis lors, la congolaise est invitée à s’exprimer dans plusieurs conférences internationales. Ainsi, en Novembre 2015, elle a présenté les résultats de ses recherches à la conférence internationale sur les énergies renouvelables en Italie qui réunissait des scientifiques de 52 pays. En Juin 2016, elle a été keynote speaker au 27th Energy Fair qui a réuni 15 000 personnes au Wisconsin aux USA, un évènement organisé par le Midwest Renewable Energy Association. En Septembre, elle sera également keynote speaker au Sultani Makutano 2, le business networking des réussites congolaises et africaine qui aura lieu à Kinshasa en RDC.
###
Please follow and like us:

Leave a Reply

Enjoy this blog? Please spread the word :)